Le Guépard, 1963.

Posted on mai 6, 2011

0



Ce film est le chef d’œuvre de Luchino Visconti. C’est aussi un film phare dans l’histoire du cinéma italien. Il est justement récompensé par une palme d’or au festival de Cannes comme « La Dolce Vita » de Federico Fellini trois ans plus tôt. Les années 60 sont par ailleurs témoins d’une extraordinaire vitalité du cinéma transalpin.

Les acteurs français ne s’y trompent pas. C’est ainsi que deux des les rôles principaux sont tenus par Claudia Cardinale et Alain Delon. Lors de la restauration du film, celui-ci déclarera d’ailleurs que c’est un des rares films qu’il aime revoir car les acteurs qui lui donnaient la réplique autrefois ne sont malheureusement plus de ce monde.

Inspiré du roman « Il Gattopardo » de  Giuseppe Tommasi di Lampedusa, le film reprend la période historique du Risorgimento et nous raconte ainsi la formation de l’Italie moderne.

Le Risorgimento est donc le mouvement d’unité nationale italien, à ne pas confondre avec le Rinascimento, la Renaissance! Ce n’est qu’en 1860 que l’Italie achèvera son unité, beaucoup plus tard que ses voisins européens. Garibaldi débarque alors en Sicile.

Le prince de Salina comprend que le vent tourne, il prononce alors ces mots. « Se vogliamo che tutto rimanga come è, bisogna che tutto cambi! » Si nous voulons que tout reste tel que c’est, il faut que tout change. Grosso modo, le pouvoir passe de la noblesse à la bourgeoisie, le peuple lui se berce d’illusions.

Publicités
Posted in: CULTURE, FILMS, HISTORY, ITALIA