Le vétéran des indignés britanniques vient de mourir

Posted on juillet 2, 2011

4



Photo: James Oaten

Militant de la première heure contre la guerre en Afghanistan et la guerre en Irak, Brian Haw n’aura eut de cesse de protester contre l’engagement des forces armées britanniques au Moyen-Orient. Installé sur la pelouse de Parliament Square, il interpellait le monde entier à l’aide de son mégaphone. Brian Haw s’est indigné pendant une décennie entière!

C’est depuis 2001 déjà que Brian Haw manifestait au dehors du Parlement. Reconnaissable entre tous par son casque couvert de badge, il campait sans discontinuer entouré de pancartes et de banderoles, dénonçant les atrocités de la guerre.

Imperturbable, l’hiver dernier Brian bravait le froid et la neige, par ce temps là les MP’s ne se rendaient même pas au Parlement! Il n’était pas là pour faire un show et encore moins devenir la coqueluche des médias. Son combat il le menait pour les civils innocents et pour les générations futures.

Les tentatives pour le déloger n’ont pas manqué. En 2005 le Serious Organised Crime And Police Act a été voté. Il prévoit l’arrestation de quiconque manifeste dans un rayon d’un kilomètre autour du Parlement sans autorisation préalable. La défense de Brian s’est alors basée sur le fait qu’il avait commencé à manifester bien avant cette loi qui n’a pas vertu à s’appliquer de manière rétroactive. Il a cependant perdu en appel d’une première décision en sa faveur.

Le Tate Museum qui lui a consacré une salle d’expo comprenant la réplique de son campement provisoire, est situé pile sur la ligne de démarcation. Le Musée n’a pas manquer de retracer cette fameuse ligne au sol!

Londres est pourtant réputée pour avoir toujours respecté le droit à la libre expression et celui de manifester. Speakers’ Corner est à ce titre un endroit emblématique de la City où quiconque peut exprimer son opinion, sa foi, ses pensées, … en toute liberté. Times are a-changing comme dirait l’autre!

Atteint d’un cancer des poumons, Brian Haw s’en est allé à l’âge de 62 ans. Avant de s’engager dans son combat héroïque il était charpentier. Plus tôt dans sa vie il s’était occupé d’enfants à problèmes. Aujourd’hui d’aucuns saluent sa mémoire et voient en lui un militant pour la paix dans le monde exemplaire ainsi qu’un irréductible défenseur des droits civiques.

Publicités
Posted in: BRITAIN, POLITICS